Aller Bas de page

alimentarité des matériaux

Construction et utilisation du four à pain. C'est ici que vous pouvez poser vos questions. Vous y trouverez aussi des liens vers des sites concernant la construction de fours à pain,ainsi que les photos de construction des fours des membres du forum

alimentarité des matériaux

Messagede franck30 » Jeu Juin 16, 2005 14:18

Bonjour à tous,
Après avoir encore et encore parcouru les rubriques fort intéressantes de ce forum, je me permets de revenir sur un sujet qui à fait l’objet de plusieur posts et pour lequel je pense quelques précisions sont bonnes. Il s’agit du caractère « alimentaire » des briques utilisées pour la fabrication des fours. Il n’existe à ce jour aucune norme permettant de tester des produits céramiques et d’en conclure s’ils sont de qualité alimentaire ou non. Enfin si, il en existe une, mais elle ne concerne que les produits émaillés. Pour la terre cuite émaillée il s’agit de la norme ISO 10545-15. Cet essai consiste à mesurer le taux de plomb et de cadnium succeptible d’être relargué par l’émail des pièces. Il consiste en fait à faire baigner la surface de la pièce à tester par une solution d’acide acétique pendant un temps donné puis à analyser la solution afin de mesurer la quantité de plomb dissoute. On est là assez loin de l’utilisation des briques de fours !
La société Fayol a fait semble t il réaliser cet essai sur leurs produits. Ceux ci n’étant pas, sauf erreur de ma part, émaillés, le bon résultat n’est a priori pas surprenant, les composés du plomb n’étant pas présents dans les matières premières de terre cuite. Cette analyse étant toutefois aujourd’hui la seule existante, cela leur permet de communiquer sur ce sujet plutôt sensible de nos jours bien qu’a mon avis le test soit hors sujet par rapport à l’application.
Les constituants des briques réfractaires sont majoritairement la silice (sous sa forme cristobalite), l’alumine et la mullite. Ensuite selon la pureté des matières premières on trouve d’autres oxydes tels que les oxydes de fers ou de titane.
Tous ces composés majoritaires ou minoritaires sont des oxydes et sont par conséquent stable en température sous atmosphère oxydante. Le bon viel air que nous respirons l’étant et les niveaux de températures étant somme toute modérés, la stabilité chimique des briques est sans soucis et il n’y a pas de risque de retrouver de leurs composés par diffusion dans la nourriture.
Il reste la possibilité d’ingérer de petites particulles de briques qui resteraient collées sur les aliments. Là, quelque soit la brique ont va retomber sur les 3 composés majoritaires, alumine, silice et mullite. A l’heure actuelle, il n’a été observé à ma connaissance, aucune toxicité avérée de ces composés par ingestion. La toxicité de la cristoballite est connue par inhalation, on a des doutes sur la toxicité de l’aluminium par ingestion mais sans grandes certitudes et à des doses a priori assez massive (en plus les briques contiennent de l’oxyde d’aluminium et non de l’aluminium) et pour la mullite il n’y a pas de risques connus ou soupçonnés à ce jour.
Pour en finir avec mon long discours j’insisterai par contre, comme l’on déjà fait d’autres membres de ce forum, sur le fait d’être très prudent sur l’emploi de matériaux de récupération si on n’en connaît pas l’usage primitif.
Oui au principe de précaution raisonné, non à la psychose !
Bonne journée
Franck87
Avatar de l’utilisateur
franck30
 
Messages: 568
Inscription: Mar Mai 17, 2005 00:00

alimentarité des matériaux

Messagede Alfy » Jeu Juin 16, 2005 18:15

Tout à fait d'accord avec ta conclusion.
je me suis posé la question avant de construire mon four car j'avais à ma disposition 2 types de briques réfractaires, une gratuite récupérée d'un chauffage éléctrique à accumulation et l'autre n'ayant jamais servi et étant similaire aux briques que vous utilisez pour la construction de vos four, un peu plus chère.
N'ayant pas à l'epoque trouvé d'informations pertinentes sur le risque que l'on prenait à utiliser des matériaux réfractaires pour cuire les aliments, J'ai opté pour la seconde solution en me disant que pour un chauffage électrique on ne devait pas se soucier si les matériaux allaient se retrouver dans les aliments.
D'un autre côté, je savais que l'ingestion d'aluminium à forte dose avait des conséquences sur la destruction plus rapide des neurones ou qq chose comme cela. Mas l'alumine provoque-t-elle les mêmes effets?
Pour faire entorse au principe de précaution, j'en ai conclu que si, après mes recherches, je ne trouvais pas d'information plus alarmante que cela, c'est que si ce n'est peut être pas très bon pour la santé, ce n'est pas suffisament nocif pour me priver du plaisir d'utiliser un four à pain.
Mais plus on est informé, mieux c'est.
Alfy
Avatar de l’utilisateur
Alfy
 
Messages: 140
Inscription: Lun Mai 30, 2005 00:00

alimentarité des matériaux

Messagede tcheou » Jeu Juin 16, 2005 18:53

Salut,
Merci de cette brillante mise au point.Maintenant nous savons.
@+
Avatar de l’utilisateur
tcheou
.membre donateur
.membre donateur
 
Messages: 3896
Inscription: Sam Mar 20, 2004 01:00
Localisation: sanary/mer

alimentarité des matériaux

Messagede lagueur fou » Jeu Juin 16, 2005 20:38

Trés intérresant et long discour ^^ .
Il reste la possibilité d’ingérer de petites particulles de briques qui resteraient collées sur les aliments

Le risque principal c'est d'avoir quelque chose que craque sous la dent, ou pire te casser la dent :D .
Avatar de l’utilisateur
lagueur fou
 
Messages: 117
Inscription: Dim Mai 15, 2005 00:00
Localisation: Piolenc

alimentarité des matériaux

Messagede franck30 » Ven Juin 17, 2005 13:43

Mas l'alumine provoque-t-elle les mêmes effets?

l'alumine en tant que tel, je ne pense pas. Après il est toujours possible que quelques atomes d'aluminium soient libérés par l'attaque acide de l'estomac mais à mon avis il faut piler les briques et manger la poudre à la petite cuillière pour atteindre un taux d'alu similaire à ce que l'on doit ingérer en buvant une cannette faite de ce métal!
Avatar de l’utilisateur
franck30
 
Messages: 568
Inscription: Mar Mai 17, 2005 00:00

alimentarité des matériaux

Messagede franck30 » Ven Juin 17, 2005 13:45

Le risque principal c'est d'avoir quelque chose que craque sous la dent, ou pire te casser la dent

Je pense en effet que c'est le risque n°1 :icon17:
Avatar de l’utilisateur
franck30
 
Messages: 568
Inscription: Mar Mai 17, 2005 00:00


Retourner vers Construire et réussir son four à pain

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 13 invités

Aller Haut de page

cron