Mon four à pain en Haute-Loire

Cette rubrique est dédiée à nos membres,faisant l'acquisition ou possédant un four à pain ancien,il concerne la restauration et l'histoire de ces fours
Avatar du membre
Trans-cyberien
Messages : 9
Enregistré le : ven. oct. 30, 2015 12:26
Localisation : 43200 Saint-Jeures

Mon four à pain en Haute-Loire

Message par Trans-cyberien »

Bonjour !
Retapant depuis de nombreuses années une maison en Haute-Loire, j’attaque enfin la réfection de la cheminée qui était complètement écroulée. Au fond de celle-ci se trouve le four à pain de 180 cm de diamètre.
[img]http://pimg.imagesia.com/fichiers/1aw/1-cheminee_imagesia-com_1awu0_large.jpg[/img]
Les derniers occupants ont été des résistants, pendant la guerre 39/45 et je suis sur que ce four n’a pas été utilisé depuis au moins 70 ans.
L’extérieur est en bon état. Les murs sont très épais et la toiture est en lauzes de laves.
[img]http://pimg.imagesia.com/fichiers/1aw/0-exterieur_imagesia-com_1awud_large.jpg[/img]
À l’intérieur, il est entièrement en pierre. [img]http://pimg.imagesia.com/fichiers/1aw/2-interieur_imagesia-com_1awu1_large.jpg[/img]
La sole et le support de la voute semblent être en basalte et la voute en pierre volcanique sombre, microbullée. Je pense que c’est de la pierre ponce.[img]http://pimg.imagesia.com/fichiers/1aw/3-voute_imagesia-com_1awu3_large.jpg[/img]
Les fumées s’échappent par le haut de la gueule ogivale du four et filent dans le conduit de cheminée situé juste au-dessus jusqu’au toit.
Un cendrier se trouve sous la sole avec laquelle il communique via un trou à cendres.
[img]http://pimg.imagesia.com/fichiers/1aw/7-cendrier_imagesia-com_1awu5_large.jpg[/img]
Le four était plein de cochonneries mais me semblait en assez bon état.
J’ai donc entrepris de le retaper. Après l’avoir entièrement vidé, je me pose quelques questions et j’ai quelques doutes.
Tout d’abord, il semble qu’il n’y ait aucun joint de ciment ou autre mortier aussi bien sur la voute que pour le reste du four. Une petite pierre semble manquante au centre de la voute [img]http://pimg.imagesia.com/fichiers/1aw/4-voute_imagesia-com_1awu4_large.jpg[/img]
mais toutes les autres semblent solidement fixées.
Comme on peut le voir, une des pierres supportant la voute est cassée et il existe des espaces entre ces différentes pierres verticales supportant la voute. [img]http://pimg.imagesia.com/fichiers/1aw/5-pierre_imagesia-com_1awu2_large.jpg[/img]
De même, les pierres de la sole ne sont pas jointoyées. [img]http://pimg.imagesia.com/fichiers/1aw/6-trou-a-cendres_imagesia-com_1awtz_large.jpg[/img]
Mes questions :
Faut-il combler ces espaces et avec quoi ? Du ciment réfractaire ? Un autre mortier ?
Comment remplacer la petite pierre manquante au centre de la voute. (Je sais où en trouver de la même sorte et je peux les tailler.)
Que me conseillez-vous de contrôler avant toute remise en route, chauffe, dérhumage, etc …
Merci d’avance pour votre aide et vos avis éclairés !
Bien cordialement,
T.C.
Modifié en dernier par Trans-cyberien le lun. nov. 28, 2016 19:24, modifié 4 fois.

Avatar du membre
dédé08
.membre donateur
.membre donateur
Messages : 4910
Enregistré le : lun. juin 23, 2008 00:00
Localisation : Charleville-Mézières

Re: Mon four à pain en Haute-Loire

Message par dédé08 »

Bonjour,
Tu as un beau grand four, peut-être un peu grand pour un usage familial, mais bon. Il était courant d'utiliser des matériaux de la région pour la construction. Est-ce que tu as accès par l'extérieur? ce qui permettrait d'approfondir la reconnaissance du four.
Pour remplacer la petite pierre ce serait mieux de pouvoir le faire par l'extérieur. Apparemment les pierres ont dû être taillées en biseaux et de ce fait elles forment un tout qui tient la voûte.
Cela ne sert à rien de combler les vides par l'intérieur, ton ciment ne tiendra pas et retombera.
Il faudrait faire un petit feu afin de voir si les fumées s'évacuent bien et qu'il n'y a pas de "fuites" de fumée ailleurs.
D'autres avis vont venir sur ton four, mais tu as vraiment un beau fou.

Avatar du membre
Trans-cyberien
Messages : 9
Enregistré le : ven. oct. 30, 2015 12:26
Localisation : 43200 Saint-Jeures

Re: Mon four à pain en Haute-Loire

Message par Trans-cyberien »

Merci de ta réponse, dédé08 !
Tes recommandations correspondent à ce que je comptais faire. Mais passer par l'extérieur équivaut à déposer la toiture en lauzes (cf. photo 2) et pour qui connait la lauze, c'est la galère à reposer tout en restant étanche !
Ce qui m'inquiète, ce sont les pierres verticales soutenant la voute, je n'ose même pas y toucher, de peur d'en faire tomber ! (cf. photo 7)
Question : Pour quelles raisons tout le monde sur le forum semble être "anti réfractaire" ? Je me souviens de la chaudière à mazout de mes parents dont les parois internes étaient doublées de briques scellées au ciment réfractaire et ça a tenu des dizaines d'années… Bon, ceci dit, ça ne devait pas être les mêmes températures…
Vivement le printemps prochain que je démarre doucement les premiers essais.
En tout cas, bravo pour le site. C'est une vraie mine pour moi qui n'y connaissais rien !
Modifié en dernier par Trans-cyberien le lun. nov. 21, 2016 19:12, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Fran
.membre donateur
.membre donateur
Messages : 8954
Enregistré le : mer. mars 04, 2009 01:00
Localisation : Arbois Jura
Contact :

Re: Mon four à pain en Haute-Loire

Message par Fran »

salut
Trans-cyberien a écrit :Pour quelles raisons tout le monde sur le forum semble être "anti réfractaire" ?
anti pas vraiment mais vu les températures d'usage dans un four a pain et surtout l'usage qu'il en est fait en "amateur", de simples briques sont amplement suffisante
et puis on voit ceux qui ne prêchent que par du réfractaire et qui ont un four qui marche bien que fréquemment trop chaud et ceux qui souhaitent rester le plus "naturel" et qui utilisent l’argile de leur jardin et font un four tout a fait fonctionnel.
bref les premiers dépensent des sommes que d'autres mettraient dans l'accompagnement du four et sa convivialité : abris , outils etc ...
Trans-cyberien a écrit : pour qui connait la lauze, c'est la galère à reposer tout en restant étanche !
la c'est tout une histoire en effet , pas simple mais voila
Trans-cyberien a écrit :Ce qui m'inquiète, ce sont les pierres verticales soutenant la voute, je n'ose même pas y toucher, de peur d'en faire tomber
les réparations par l'interieur en plus d’être dangereuse ne tiennent generalement pas

ah! les chaudières n'ont pas le même régime de marche que nos fours
dis moi ce dont tu as besoin et je te dirais comment t'en passer [img]images/smilies/icon_biggrin.gif[/img] 
le plus difficile n'est pas le savoir , c'est de l'apprendre et de le transmettre

Avatar du membre
Trans-cyberien
Messages : 9
Enregistré le : ven. oct. 30, 2015 12:26
Localisation : 43200 Saint-Jeures

Re: Mon four à pain en Haute-Loire

Message par Trans-cyberien »

Merci de ton avis, Fran !
Crois-tu que je pourrais réparer la pierre fendue qu'on voit sur la photo 5 (http://imagesia.com/5-pierre_1awu2) en "recollant les morceaux" avec de l'argile ? Ce serait juste pour les faire tenir ensemble car le gros morceau est solidement ancré.
Autrement, personnellement, je suis nettement du côté de ceux qui "accompagnent le four et sa convivialité"… J'espère apprendre à mes enfants et petits-enfants à faire du pain et à le partager !… et mes moyens financiers sont limités !

Avatar du membre
Fran
.membre donateur
.membre donateur
Messages : 8954
Enregistré le : mer. mars 04, 2009 01:00
Localisation : Arbois Jura
Contact :

Re: Mon four à pain en Haute-Loire

Message par Fran »

slt
c'est une pierre en bas ? tu peut tenter de bourrer de l’argile pas trop molle quelle se tienne et juste assez pour quelle rentre bien en épousant les formes . tu laisse sécher tout ça , ça devrait pouvoir tenir en place
dis moi ce dont tu as besoin et je te dirais comment t'en passer [img]images/smilies/icon_biggrin.gif[/img] 
le plus difficile n'est pas le savoir , c'est de l'apprendre et de le transmettre

Avatar du membre
lebearnais
Messages : 3284
Enregistré le : lun. nov. 03, 2014 10:25

Re: Mon four à pain en Haute-Loire

Message par lebearnais »

Bonjour j'y vais de mon grain de sel
pour la sol les dalles ne sont jamais scellées ou rarement
les joints se comble avec la cendre
pour le dôme tu dis il manque une pierre
ne serait ce pas l’extrémité d'une pierre qui aurait cassé à la longue ?
ne reste il pas un partie de cette pierre en place ?
Pour les jointures verticales pourquoi pas l'idée de FRAN
Très beau four
à bientôt

Avatar du membre
Trans-cyberien
Messages : 9
Enregistré le : ven. oct. 30, 2015 12:26
Localisation : 43200 Saint-Jeures

Re: Mon four à pain en Haute-Loire

Message par Trans-cyberien »

Bonjour Fran, bonjour le Béarnais !
Merci de vos conseils.
Je nettoierai donc la sole le mieux possible. Balai-brosse, lessivage (?) et aspirateur ça devrait faire.
Pour la petite pierre de la voute, c'est tout à fait possible qu'elle soit cassée. Au quel cas, ça ne devrait plus m'inquiéter. Je vérifierai ça à mon prochain séjour là-bas.
En ce qui concerne la pierre fendue, OK pour la réparation, je tenterai ça. Pensez-vous qu'il faudrait en faire autant avec les autres pierres verticales soutenant la voute :
[img]http://pimg.imagesia.com/fichiers/1aw/2-interieur_imagesia-com_1awu1_large.jpg[/img]
Merci encore de vos conseils, on se sent moins seul !!!

Juglus
Messages : 356
Enregistré le : mar. mai 27, 2014 18:09
Localisation : Près de l'église

Re: Mon four à pain en Haute-Loire

Message par Juglus »

Trans-cyberien a écrit :Merci de ton avis, Fran !
Crois-tu que je pourrais réparer la pierre fendue qu'on voit sur la photo 5 (http://imagesia.com/5-pierre_1awu2) en "recollant les morceaux" avec de l'argile ? Ce serait juste pour les faire tenir ensemble car le gros morceau est solidement ancré.
Autrement, personnellement, je suis nettement du côté de ceux qui "accompagnent le four et sa convivialité"… J'espère apprendre à mes enfants et petits-enfants à faire du pain et à le partager !… et mes moyens financiers sont limités !
Bonjour,
si cela peux te rassurer, j'ai aussi des "lézardes" dans mon four, et je n'ai touché à rien.Ta pierre fendue, se trouve (en voyant la tof)sur la base de ta voûte, je pense que cela ne risque rien, au pire il faut juste t'assurer que les fumées ne ressortent pas à l’extérieur par cette fente , ce qui réduirait ton maintient de chaleur à l’intérieur de ton four.
De plus j'ai aussi des briques manquant sur ma voûte, et rien n'a bougé également lors des différentes chauffes et je ne ménage pas ce vieux monsieur!!(460°)...

En tout cas, beau four !!

Avatar du membre
Trans-cyberien
Messages : 9
Enregistré le : ven. oct. 30, 2015 12:26
Localisation : 43200 Saint-Jeures

Re: Mon four à pain en Haute-Loire

Message par Trans-cyberien »

Merci Juglus, tu me rassures !
Le mur extérieur qui double le four est en parfait état et a été rejointoyé il y a une dizaine d'années.
Je contrôlerai tout ça au printemps.

Merci encore

Avatar du membre
lebearnais
Messages : 3284
Enregistré le : lun. nov. 03, 2014 10:25

Re: Mon four à pain en Haute-Loire

Message par lebearnais »

bonjour
je pense pas que tu ais de gros problème de jointoiements
perso je ferai un petit feu avec du foin humide pour voir ou file la fumée
une question c'est quoi la niche à droite du four ?
à bientôt

Avatar du membre
Trans-cyberien
Messages : 9
Enregistré le : ven. oct. 30, 2015 12:26
Localisation : 43200 Saint-Jeures

Re: Mon four à pain en Haute-Loire

Message par Trans-cyberien »

Salut lebearnais,
Ben… c'est une niche !…
Chose bizarre, elle est noire de fumée et sans porte.
Je pense qu'elle servait autrefois pour stocker une marmite au chaud, avec peut être un plateau de braises ou quelque chose comme ça. Elle fait 50 cm au cube.
Je réfléchis à l'aménager en fumoir, avec une porte, comme le cendrier.
Il y en a une autre, plus petite et étroite à gauche du four qui, elle, n'a pas de trace de fumée ; sans doute pour ranger des ustensiles…

Avatar du membre
lebearnais
Messages : 3284
Enregistré le : lun. nov. 03, 2014 10:25

Re: Mon four à pain en Haute-Loire

Message par lebearnais »

Trans-cyberien a écrit :Salut lebearnais,
Ben… c'est une niche !…
Chose bizarre, elle est noire de fumée et sans porte.
Je pense qu'elle servait autrefois pour stocker une marmite au chaud, avec peut être un plateau de braises ou quelque chose comme ça. Elle fait 50 cm au cube.
Je réfléchis à l'aménager en fumoir, avec une porte, comme le cendrier.
Il y en a une autre, plus petite et étroite à gauche du four qui, elle, n'a pas de trace de fumée ; sans doute pour ranger des ustensiles…
c'est la question que je me posai peut être un fumoir ?
si quelqu'un a une idée ?

Juglus
Messages : 356
Enregistré le : mar. mai 27, 2014 18:09
Localisation : Près de l'église

Re: Mon four à pain en Haute-Loire

Message par Juglus »

Ben ,
perso ,je pense à un cendrier "d'attente",ou Braisier, nous avons ça dans le Berry, cette niche servait à récupérer des braises, avant l'enfournement des pains.
cette braise était stockée, dans ces "niches" puis récupéré pour aller sous une Légumière, pierre de taille, rectangulaire, prise dans le mur, un peu comme les vieux éviers,et les cotés étaient souvent montés en pierre de taille, souvent, percée de 2 trous de diamètre différents .Ces deux trous étaient obturés par deux petits disques en fonte ou l'on posait des marmitons pour maintenir des plats cuits au chauds, le but était que les braises "rouges" chauffent la pierre puis que la pierre tienne ces plat plus que tièdes...peut être as tu cela dans une autre de tes pièces...
J'en ai une dans ma longère, et c'est...c'était la pièce la plus proche du four à pain et qui servait de cuisine en 1870...

pit être c'est ça... :oops: :wink: ou pas...

Avatar du membre
Trans-cyberien
Messages : 9
Enregistré le : ven. oct. 30, 2015 12:26
Localisation : 43200 Saint-Jeures

Re: Mon four à pain en Haute-Loire

Message par Trans-cyberien »

Salut Juglus,
Merci de ces précisions berrichonnes.
C'est exactement ce que j'imaginais, un endroit où garder les plats au chaud avec des braises. Faut dire que ça y caillait sévère (et ça y caille toujours, à 1150 m !).
D'autres maisons dans le coin possèdent des niches similaires mais sans trace de fumée…
Je vais me renseigner pour connaître le nom de cet équipement, peut-être en langue d'Oc. Mais les vieux se font rares.
Ma maison date sans doute de la deuxième moitié du XVIIIe, n'ayant qu'une entrée commune bêtes / habitants. À partir de 1800, les occupants avaient chacun leur entrée respective.
Chez nous, la légumière s'appelait "potager" mais servait à faire pousser quelques herbes style persil / ciboulettes et était placé sous les fenêtres, dans le contre-cœur des murs.

Répondre